0

Un découpage facile du contreplaque

découpage facile du contreplaque

Le contreplaqué est une matière très convoitée par les bricoleurs en raison de sa légèreté et sa grande maniabilité. Bien qu’il soit facile à utiliser il n’est pas toujours évident de savoir bien le découper. En effet plusieurs bricoleurs ont rencontré des difficultés car la matière s’explose facilement. Or pour des rendus esthétiques, cela doit être évité. Pour ce faire, voici quelques techniques qui vous éviteront d’éclater le contreplaque en plein découpage.

Les vertus du contreplaque

Le panneau contreplaqué est devenu une matière très utilisée par les constructeurs que ce soit pour la décoration ou pour la construction. Cependant beaucoup reste assez indécis vis-à-vis de son usage car il s’agit d’une matière fait à base de feuille d’arbre. En étant fabriqué ainsi, le contreplaque risque de laisser quelques lésions ou quelques creux en son intérieur lors du bricolage. La réticence par rapport à l’usage de cette matière peut aussi s’expliquer par le fait que le contreplaque simple peut se déformer au contact de la chaleur ou de l’humidité.

En effet, il a tendance à s’élargir s’il n’est pas étalé sur une surface assez vaste. Le panneau risque de foncer droit dans les murs. Toutefois, il ne s’agit pas de tous les contreplaques. En réalité la composition, l’épaisseur des plis, les procédures de fabrication et le type de collage utilisé déterminent le type d’usage adapté. Les types de contreplaqués utilisés dans les bases sont plus robustes, plus souples, faciles à manier et disposent d’une durée de vie plus longues. De plus ils se marient avec n’importe quel murs et intérieur. Mais le plus grand avantage de cette matière est qu’elle est moins onéreuse.

Un découpage parfait du contreplaque

Bien que le contreplaque semble être une matière facile à manier, il n’est toujours pas aisé de le découper sans l’éclater. De ce fait voici quelques conseils qui pourront aider les bricoleurs à y remédier. Dans un premier temps, vous pouvez utiliser une scie électrique. Le découpage se fera selon le sens de rotation de cette dernière. A défaut d’outil électrique, vous pouvez utiliser une scie manuelle. Cet équipement peut être représenté sous plusieurs formes. Il peut s’agir d’une scie à dos, d’une scie égoïne ou encore une scie de style japonaise. Dans tous les cas l’usage de ces dernières doivent s’accompagner d’autres outillages.

Ainsi pour ne pas faire éclater le contreplaque, vous pouvez utiliser du ruban adhésif. Vous allez le poser sur le marquage que vous aviez déjà fait. Une fois que ce dernier a été bien collé, vous allez retracer les marques et prendre la scie pour découper la matière en suivant ces traces. C’est après que vous allez retirer le ruban et admirer la découpe. A part le ruban adhésif, vous pouvez aussi utiliser du cutter pour la méthode de pré-découpe. Une telle alternative a pour but de couper la fibre avant la découpe. Pour ce faire, vous allez d’abord tracer les parties à découper. Ensuite à l’aide du cutter vous allez déjà procéder à un mini découpage en suivant le trait. Une fois cette étape achevée, vous pouvez user de la scie pour la finition. C’est ainsi que vous allez pouvoir admirer votre œuvre sans l’avoir éclaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *